14 février 2007

J'en ai assez...

medium_kebab.jpgC’est une dépêche AFP, parmi d’autres, presque anodine, qui l’annonce aujourd’hui. Nicolas Sarkozy a décidé à la dernière minute, d’annuler un déplacement dans un quartier de NANTERRE. Ce n’est pas la première fois que le Premier Flic de France fait ainsi volte face.

 
De quoi a-t-il peur ? De la racaille ? De tous ces jeunes qu’il a si longtemps stigmatisés ?

 
Mais au-delà du comportement déplorable du Ministre d’Etat-perpétuel candidat, j’en ai plus qu’assez de voir la banlieue servir de faire-valoir. J’en ai assez des caricatures que l’on fait de la vie dans les quartiers. J’en ai plus qu’assez du sort que l’on réserve aux habitants de la Mare Rouge, de Caucriauville, de Bléville et de tous les quartiers de France… ces citoyens que l’on oublie, que l’on endort avec des promesses intenables.

 
J’en ai assez de subir le traitement médiatique d’une banlieue que l’on montre pour parler d’émeutes, de répression, de guerre des gangs. Assez d’entendre de beaux discours qui ne sont jamais suivis des faits.


Oui, j’en ai assez.

 
La banlieue ne mérite pas cela. La banlieue, la vie dans les quartiers, ce n’est pas cela. Au Havre, au cœur de ces quartiers que je sillonne, je vois des projets, des envies, je croise de multiples talents. Au Havre, comme partout ailleurs en France, la banlieue s’exprime, la banlieue vit, elle bouge, elle résonne de dizaine de milliers d’énergies individuelles, qui sont autant de pièces d’un même puzzle, autant de pierres d’un même édifice.

 
La banlieue est riche de son métissage, riche de ses jeunes et moins jeunes qui font la vie de ces quartiers. Tous acteurs de leur propre vie, tous porteurs d’un message d’espérance. C’est ça la banlieue, c'est ce que j’entends au quotidien.

 
C’est cette vie là que j’aime. C’est cette vie là que j’ai choisi. Je suis fière d’y vivre et d’y défendre un idéal.

medium_kebab2.2.jpg

 

Commentaires

Bravo pour le coup de gueule !

Écrit par : Farid Taha | 15 février 2007

Écrire un commentaire